Relations presse : les 3 questions à se poser durant la Covid19

Sommaire

    Qu’est ce que la crise change pour les relations médias ?

    La crise a nécessairement des impacts en terme de communication, notamment vers la presse. On constate l’omniprésence du sujet dans la presse généraliste bien entendu, mais aussi plus spécialisée. Dans ce contexte, difficile de trouver sa place. Mais c’est aussi une opportunité pour innover, réfléchir, agir de la part des entreprises et marques, dont l’impact sur la société est capital. La crise a obligé à se réinventer, à rassurer, à prouver que ce qui a été mis en place révèle son efficacité dans les moments les plus difficiles. L’exécutif parle souvent de résilience des Français. Les entreprises et marques en ont jusque là fait preuve.

    Communiquer ou pas pendant la crise ?

    S’arrêter, c’est courir le risque d’une crise de confiance sur la crise actuelle. Bien sûr, certains projets doivent être décalés, pour trouver de la place à un moment plus adéquat. Mais s’adresser à ses clients, fournisseurs, partenaires, salariés, adhérents est une condition obligatoire du maintien de l’activité, de son attractivité. Avec cette limite évidente, qui nous invite à un bon dosage entre la délivrabilité de information et la surcharge communicante.

    Le rapport aux journalistes évolue t-il ?

    De prime abord, le contact est nécessairement plus ardu. Entre le télétravail et les actualités qui se bousculent, il est parfois compliqué de « connecter ». Mon conseil ? S’adapter. En trouvant des nouveaux angles, en comprenant leurs contraintes actuelles, en étant pédagogues sur l’importance d’un sujet au regard de la crise. D’autant qu’avec la généralisation du télétravail, les contacts se font plus directs et le partage plus important. Soit l’occasion de créer des liens forts.

    				<![CDATA[]]>

    Raphael Gaftarnik

    DIRECTEUR DES PÔLES RELATIONS MÉDIAS & BRAND CONTENT

    Raphael est spécialisé dans la définition de la stratégie médias et sa mise en oeuvre. Son expérience en tant que journaliste lui permet d’appréhender globalement les relations avec la presse et les problématiques de communication en anticipant les réactions des médias. Doté d’un rédactionnel précis, il est également en charge de la conception de leviers de communication originaux et du brand content.

     

    Pedigree

    • Journaliste au sein du groupe SoPress (Society, SoFoot, SoFilm)
    • Consultant pour l’agence FRED ET FARID (opération ORANGINA/MissO)
    • Conseil pour les Hôtels Mercure (opération « Secrets de ville »).

     

    Raphael Gaftarnik est diplômé en droit de l’Université Paris II Panthéon-Assas (Master 1 mention Droit des Affaires) et diplômé en journalisme à l’ESJ Paris.

     

    Signe distinctif

    Se déplace hiver comme été avec un bonnet. Pour maintenir son cerveau à ébullition et vous proposer des dispositifs aussi efficaces que créatifs. Et plus officieusement, pour maintenir ses cheveux en place.