Les 5 commandements d’un événementiel de networking haut-de-gamme

Illustration de l'article "les 5 commandements d'un événementiel de networking haut-de-gamme" On y voit une photo flou d'un restaurant classe.

Événementiel | Réussir son événement peut parfois relever du casse-tête. Les invités vont-ils venir ? Vont-ils échanger ? Est-ce que l’ennui va s’installer ? Autant d’angoisses qui peuvent faire de l’organisation un véritable stress. Dès lors, comment l’éviter ? Tout simplement en suivant 5 commandements pour un moment délicieux et de partage.

En comité restreint tu te réuniras

Plus on est de fous, plus on rit. Si le dicton colle parfaitement à une soirée Erasmus ou étudiante, il est loin d’être adapté à un événementiel de networking. Car avoir beaucoup d’invités, c’est autant de petits mots glissés à l’aube d’une coupe de champagne, de « bonjour » dispensés à la volée, mais finalement, peu d’échanges constructifs. Privilégiez donc un petit comité avec lequel il vous sera possible de développer des conversations plus poussées et donc, de créer plus de liens. La qualité avant la quantité, une valeur sure.

Des centres d’intérêt communs tu trouveras

Les entreprises et institutions sont traversées par de nombreux corps de métiers, mais aussi de clients. Lors de votre événementiel, fixez-vous un but précis de développement. Ne courrez-pas 4 chevaux de batailles différents, sous peine de voir votre événement se transformer en fourre-tout géant. En fonction de vos connaissances des initiés, de leurs postes, de ce qu’ils expriment sur les réseaux sociaux, concoctez une liste basée sur des centres d’intérêt communs. Les deux inconnus qui se regardent du coin de l’œil au bar vous remercieront plus tard.

Un univers nouveau tu feras découvrir

Le succès d’un événementiel réside souvent dans sa mémorabilité. Et pour ce faire, quoi de plus efficace que de faire découvrir, d’émerveiller, et de susciter la curiosité ? Pour ces réunions en (petit) comité, privilégiez donc un lieu nouveau, un univers différent, un secteur que vos convives méconnaissent ou n’ont jamais vu comme cela. Soyez vous-même des découvreurs de talents artistiques, de portes cachées, de rooftops inédits, de personnalités inspirantes pour offrir à vos invités le meilleur (À lire l’article « Comment choisir le lieu de son événement sans se tromper » paru dans Stratégie). Une seule limite à respecter toutefois : les conditions doivent être sécurisées et reconnues pour ne pas placer les personnes présentes dans l’inconfort. Cette contrainte respectée, foncez vers l’aventure !

Tes invités tu feras participer

Être spectateur est bien. Être acteur, c’est mieux. Puisque votre évenementiel se déroule dans un lieu exceptionnel ou autour d’un univers nouveau, n’hésitez pas à solliciter vos invités pour les faire participer. On ne parle pas ici de karaoké ou de partie de football endiablée, mais d’une activité qui rassemble et permet les échanges. Par exemple, faites participer vos convives à un cours de cuisine avec un grand chef, posez un casque de réalité virtuelle sur leur tête, ou resservez leur un mur pour qu’ils s’entraînent au Street-art… Autant de possibilités à évaluer en fonction du profil de vos invités, mais qui feront à coup sur de ce moment, un moment inoubliable.

De l’émotion tu véhiculeras

Pour ancrer un souvenir dans l’inconscient des participants et renforcer les liens entre invités, l’affect est le commandement ultime. Si les éléments précédents contribuent à le créer, ne négligez pas les petits détails qui font la différence : un bon buffet, un service de qualité, des goodies originaux pour les participants, etc… Mais le plus important de tous : le sourire. En tant que maître/esse de maison, vous vous devez de fédérer et de transmettre votre bonne humeur à chaque convive. En somme, discutez, partagez, rigolez. Votre networking haut-de-gamme n’en sera que plus réussi.

Découvrez l’activité événementiel de l’agence VP Strat